basse tension

Basse tension, "Sentier Art Nature du Gorneton", Chasse-sur-Rhône / Seyssuel, © les Fujak 2017

Basse tension, « Sentier Art Nature du Gorneton », Chasse-sur-Rhône / Seyssuel, © les Fujak 2017

Contexte   C’est la 6ème biennale du Sentier Art Nature du Gorneton, organisée par les MJC de Chasse-sur-Rhône et de Seyssuel (38). Huit installations dialoguent avec l’environnement sauvage du lieu.
Intervention   Reliant la rivière du Gorneton au chemin de randonnée, trois structures verticales s’élèvent du sol. C’est un trait d’union entre terre et ciel, un transport vertical d’énergie. C’est aussi un rappel détourné des réseaux d’énergie et de transport qui maillent nos paysages, nappes horizontales de câbles, de tuyaux, de fibres optiques…
L’installation symbolise l’espace naturel, de détente et de ressourcement qu’est le Gorneton au milieu du fourmillement d’activités de ce point du Rhône. Alors basse tension, c’est aussi une façon de dire : «calmons-nous, prenons le temps de vivre».
Une fois l’implantation des grandes branches effectuées, chaque structure a acquis sa propre personnalité, s’est « singularisée ». Ceci nous a amenés à accentuer leur différence pour arriver au final à trois formes que nous avons qualifiées de « classique », de « baroque » et de « végétale ».
Branches de charme et de noisetier, écorcées. Dimensions au sol : 15 x 1 m, hauteur environ 5 mètres.

 

"Le classique", "Le baroque" et "Le végétal", Basse tension, "Sentier Art Nature du Gorneton", Chasse-sur-Rhône / Seyssuel © les Fujak 2017

« Le classique », « Le baroque » et « Le végétal »


Les artistes du Les artistes du Gorneton 2017, de gauche à droite :
Pascale Planche, Margrit Neuendorf (les Fujak), Fiona Paterson, Suzanne Ruoff,
Marc Averly, Anne Sarda, Xavier Rijs, Olivier Huet (les Fujak), Pierre Callon
© photo Michel Paret

artistes Gorneton 2017

 

rural stages  <               >  le moulin chromatique