références / démarche


Références

 


les Fujak

C’est sous ce nom que les plasticiens Olivier Huet et Margrit Neuendorf mettent en commun leur créativité, se renvoient des images, dialoguent… en parallèle à leurs travaux artistiques personnels. Cette association a débutée avec l’installation scénographique performée le musée FUJak, une révélation photographique, qui parle de l’histoire de la photographie, et jouée plus de 120 fois. Suivent des installations in situ, des résidences de land art, des installations photographiques, des performances… L’axe des interventions est défini par une approche contextuelle, où le site, l’environnement social, les références historiques… sont passés au filtre de leurs émotions, de leurs réflexions, et parfois divagations…

Margrit Neuendorf
Formation de styliste de mode à Berlin.
Si l’expression artistique est éclectique et va de la peinture-sculpture à des installations et performances, le travail continue à interroger «la nature du corps / le corps du paysage». Les travaux de land art s’inscrivent dans le respect de l’environnement et la préférence va vers les matériaux naturels et/ou les installations sublimant ou soulignant une partie existante du paysage.

Olivier Huet
Architecte de formation, exerce aujourd’hui une activité de plasticien.
L’implication artistique actuelle s’oriente d’une part vers des interventions en milieu urbain, d’autre part vers la réflexion sur les paysages naturels ou construits. Le registre de la fiction est aussi une composante importante des pratiques en cours, ainsi que les créations sonores.


Démarche artistique

Les travaux déjà réalisés en Land Art / Art Nature soulignent une préoccupation récurrente qui anime toutes les interventions : Quelle est la place de l’homme dans la nature, mais aussi quelle place se donne-t-il ?
Les projets et réalisations ouvrent des pistes de questionnement, et sont dépendants du contexte de l’intervention. Ils peuvent se décliner selon plusieurs approches, choisies en fonction de leur pertinence par rapport à l’événement, au thème s’il y en a un, au site bien entendu [et de façon prioritaire], et éventuellement aux interventions des autres artistes présents.

Ces approches concernent :
le paysage habité : la place de l’homme dans la nature, le dialogue entre culture et nature, et le dialogue entre les êtres ;
le paysage observé : la lecture du paysage et les façons d’amener un promeneur, un visiteur, à regarder autrement un paysage. Comment capter son regard, l’orienter ?
le paysage décalé : le registre de la fiction et l’idée que la réalité n’est pas toujours ce que l’on croit, ou ce que l’on veut nous faire croire ;
le paysage réinventé : la part du ressenti et de la sensualité du lieu ; une vision subjective du site, où la poésie, la mélancolie, la rêverie, ont leur place.
Bien sûr, ces différentes relations au paysage ne sont pas exclusives les unes des autres et elles s’entremêlent dans chaque intervention.


Résidences art-nature

Global Nomadic Art Project, île de Jeju, Corée du Sud, 2020
Good Bye Seasons, Geugang Nature Art Biennale, Gongju, Corée du Sud, 2020
Échec et mat ? Le CREPS fait son land art, Boulouris [83], France, 2019
Nature Art Fieldworks, Global Nomadic Art Project, Allemagne, 2019
• Source, exposition et résidence, Téhéran [Jaleh Galerie] et Nazar Abad [Rah Art], Iran, 2018
Sonne automne ! Couleur[s] d’automne, lac de Machilly, Haute-Savoie, 2018
Un jardin pour les insectes, Buz’en scène, Festival de rue, Buzançais, France, 2018
Le chant des dunes, Festival Land Art de Buthiers, Buthiers, France, 2018
Rural Stages, Global Nomadic Art Project, Bulgarie, Roumanie, Hongrie, 2017
Basse tension, Sentier Art Nature du Gorneton, Chasse-sur-Rhône/Seyssuel, France, 2017
Le moulin chromatique, Jardin des Arts, Ar Milin’, Châteaubourg [35], France, 2017
Thirsty land, Global Nomadic Art Project, Iran, 2016
Corps de ville #1 et #2, Bouffées d’oxygène, Viry-Chatillon [91], France, 2016
Le projet PHILEAS, Festival International des Jardins métissés, Wesserling, France, 2016
Fly-in, SacVal, Conie-Molitard,France, 2015
Le pont envoûté, Sentier Art Nature du Gorneton, Chasse-sur-Rhône/Seyssuel, France, 2015
L’ami des saulniers, Mois de l’environnement, île de Ré, France, 2015
Más allá de la roca cavada, los sueños no tienen límites, Tufi’ Arte, Tufia, Gran Canaria, 2014
14 • 18, Art/Terre, Ploegsteert, Belgique, 2014
Pröpflinge im Biotop, 7. International Waldkunstpfad, Darmstadt, Allemagne, 2014
À ciel ouvert, Buz’en Scène, Buzançais [36], 2014
In & Out [chemin de traverse], Environmental Art Biennale,I-Park, Connecticut, USA, 2013
La maison dedans-dehors, Rencontres des Arts, Mers-sur-Indre [36], 2013
• Un peu plié, SacVal, Conie-Molitard [28], 2013
Cet obscur carré sur fond clair, Festival Land art de Buthiers, Buthiers [77], 2013
[Dé]réglé, Jardin des Arts, Ar Milin’, Châteaubourg [35], 2013
Blue Planet Blues, Geumgang Nature Art Biennale, Corée du sud, 2012
Mines de couleur, Mines d’Art en sentier, Pays de Condé [62], 2012
L’aquavore, Entre-Lacs, Villeneuve d’Ascq [59], 2012
Une plage de silence, IN SITU 0.7, Gageron, Arles [13], 2012
Grandeur nature, Couleur[s] d’automne, lac de Machilly [74], 2011
Amour, délice et orgue, Vagabond’art, Arts croisés en Haut Bugey, Nantua [01], 2011
Le champ de l’art, Cycle d’Art Contemporain de Vernand, Polyculture, [42], 2011
Le lien, Sentier Art Nature du Gorneton Chasse-sur-Rhône / Seyssuel [38], 2011
Paysage chromatique, Festival Land Art de Buthiers [77], mai 2011
Walk and sit, YATOO International Artist Residence, Corée, septembre-octobre 2010
La note bleue, Couleur[s] d’automne, lac de Machilly, Haute-Savoie, septembre 2009
La constellation des Saint-Florent, rencontres d’Art contemporain de l’Auzonnet, Gard, 2009
Sending out an SOS, IN SITU 0.4, Cultures Nomades Production, Bouches-du-Rhône, mai 2009
Antipodes, résidence Art/Terre, Centre Culturel Comines-Warneton [Belgique], 2008
Traces de bonheur, résidence-festival Le Maettlé «Les Arts au Vert», Alsace, mai 2008
Un autre point de vue, IN SITU 0.2, Bouches-du-Rhône, Cultures Nomades, mai 2007