le tour de France des Saint-Martin

Le tour de France des Saint-Martin

Le tour de France des Saint-Martin, Saint-Martin d’Ardèche, Olivier Huet 2001© les Fujak

Contexte  Cette intervention a été réalisée au cours du week-end « Itinéraires d’artistes et rencontres autour de Max Ernst », les 9 et 10 juin 2001, organisé par l’association « Max Ernst à Saint-Martin-d’Ardèche ». « Pendant ces deux jours des artistes plasticiens, des intellectuels, des acteurs, des auteurs viendront s’exposer et débattre dans ce village qui fut le décor d’une période si cruciale dans la vie et l’œuvre de Max Ernst et où il choisit de vivre de 1937 à 1940 en compagnie de Leonora Carrington, autre artiste du surréalisme.»
Intervention  Je choisis d’axer l’intervention autour d’une fiction déjà imaginée par le « Studio Magie de l’Image », à savoir « Le tour de France des Saint-Martin ». Pour ce faire, une carte de France d’environ 4m x 4m est dessinée sur le sol de la place du village, et les 228 communes « Saint-Martin » sont matérialisées par des galets peints posés à leur emplacement réél sur la carte. Le tour de France des Saint-Martin peut ainsi être représenté à une échelle urbaine tandis que le tableau-fiction est exposé à côté.
Proposition est faite à l’association organisatrice, de réaliser cette carte de façon pérenne le jour où la Maison Max Ernst verra le jour, et de demander aux 228 communes d’envoyer chacune une pierre de leur territoire pour créer une matérialité tangible de ces « Saint-Martin ».

 

l’isle du jour immobile  <               >  un triptyque pour l’entre-deux tours