parler à l’envers

Le cours de lange de la Fabrika Gemellus

Le cours de lange de la Fabrika Gemellus, Olivier Huet et Stéphane Morisse 2006 © les Fujak

Contexte  Lors de l’événementiel Fabrika Gemellus, créé par l’association Vous avez dit Biz’Art à la chapelle des Pénitents Blancs à Avignon en mars 2006, mon travail se porte sur la langue gémellaire. Les jumeaux, jusqu’à un certain âge, mêlent au langage qu’ils apprennent, des mots, des tournures qui leur sont propres. C’est une forme de langage crypté, appelé cryptophasie. Dans Les Météores, Michel Tournier parle de langage éolien. Pour la Fabrika Gemellus, je m’attache à travailler une langue gémellaire « symétrique », en imaginant que lorsque je me parle devant la glace, mon reflet me répond à l’envers.
Le cours de langue  La performance consiste en un cours de langue, présenté en public, avec une introduction parlée à l’envers, et traduite instantanément par Stéphane Morisse à l’aide de son « translateur bionique ». Par exemple sulimije akirbafalœde euganlœ draostarobalo unœvaïbé roujomb’ sera traduit par Bonjour et bienvenue au laboratoire de langue de la Fabrika Gemellus, si l’intonation est correcte, bien entendu.
Ensuite l’élève pressenti(e), candidat(e) dans le cycle de la Fabrika Gemellus à la fabrication de son jumeau ou de sa jumelle, bénéficie de son premier cours de langue géméllaire. Il(elle) est alors déjà passé(e) par le scanner et le laboratoire de prélèvement, où, outre un échantillon de peau et d’humeur, lui est prélevée une corde vocale, dont l’analyse des couleurs me permet de déterminer le timbre de voix adpaté à son futur jumeau.
À la fin du cours, j’arrive à faire dire quelques phrases à l’envers à l’élève, qui peut s’écouter en direct, toujours grâce à la traduction simultanée de Stéphane Morisse.

 

Voir la vidéo du cours de langue

 

créations sonores  <               >  en train !